Fermer la fenêtre

Cette distance réduite d'un clic
Me parait encore bien ennuyeuse
Cette personne au prénom de Véronique
Suscite en moi de pensées merveilleuses
Sachez fort bien mademoiselle
Qu'aucun de mes sens ne voudraient vous ignorer
Vous êtes, j'en suis convaincu, très belle
Et le plus chevronné de mes sens serait de vous toucher !

Dédié a une parisienne du net (an 2000)