Fermer la fenêtre

Je ne suis pas Rimbaud
mais je suis bien un bateaux ivre
dérivant sur des vagues de pensées
m'échouer dans tes bras pour survivre
charivant sur tes larmes pour m'enivrer
 

Je ne suis pas Cocteau
et encore moins une bête
mais chose est sure , tu es belle
qu'il faudrait etre bête
pour te chercher querelle
 

Je ne suis pas Baudelaire
pour te faire du mal
toi ma petite fleur
Tinviter a un bal
et rendre ta douceur
 

Je ne suis pas Brassens
mais sur les bancs publics
je veux te bequotter
avec nos tites gueules bien sympathiques
on fera surement sonner les trompettes de la renommée
 

Je suis bien Laurent
soit dit en passant
cet homme si différent,
je t'offre sans partage
soie et satin, cette image,
cet amour sans age
je t'aime ma tite "chuppa"
soixante années d'age
cet amour en comptera
je t'aime si cela même ne dura
soit une année sage
cet instant sera déjà ça

Poême dédié à ma tite "chuppa" (An 2002)