Fermer la fenêtre

Premier émoi

Du regard, tu m'as déshabillé,
Des choses coquines,
je me suis mise à penser,
Doucement, tu t'es approché de moi,
Fébrile...j'étais tout en émoi.

Femme

Oui, femme, quoi qu'on puisse dire
Vous avez le fatal pouvoir
De nous jeter par un sourire
Dans l'ivresse ou le désespoir

Lecture

Un jour, au doux rêveur qui l'aime,
En train de montrer ses trésors,
Elle voulut lire un poème,
Le poème de son beau corps.

Nature

Ah ! c'est là qu'entouré d'un rempart de verdure,
D'un horizon féminin qui suffit à mes yeux,
J'aime à fixer ses jambes, et, seul dans la nature,
A n'entendre que le voile, à ne voir que les cieux

La lune

La nuit, suivez-la sur la dune,
Elle vous raille et vous tourmente;
Avec ses caprices, la Lune
Est comme une frivole amante.

Le sexe

Déballer l’édifice
Dévoiler l’artifice
Guetter l’instant propice
Et filer dans la glisse