Fermer la fenêtre

Froide comme la pierre
Noir dans tes méninges
Sûre de tes désirs
Je suis chaud comme l'enfer
Blanc comme un linge
Affolé par mes désirs
Passant du rire au pâlir
Tu me déposes sur un ossuaire
De folles complaintes
Aux sentiments mortuaires
Dessinés sur tes lèvres noires peintes
Comme une poésie noires
Ecrite à l'encre de tes veines
Où coule désormais l'espoir
Une irrésistible peine